Musées du Vatican - Page d'introductionInformations générales au sujet des Musées VaticanNaviguer dans le site, Légende et Index du siteVisite virtuelle et sélections des ?uvresSections actuellement sur la vue dans les Musées Vatican OnlinePage principale de Musées Vatican Online

Musées du Vatican OnlineMusée Gregorien Etrusque

Salle I. Protohistoire

Salle II. Tombe Regolini Galassi

Salle III. Bronzes

Salles V e VI. Terres cuites architectoniques et votives

Salles VII e VIII. Orfèvreries étrusques et romaines

Salle IX. Collection Guglielmi

Salles X e XI. Urnes cinéraires d'époque hellénistique

Salle XII. Collection Bonifacio Falcioni

Salle XIII. Sarcophages en terre cuite de Tuscania

Salle XIV. Antiquarium Romanum, bronzes et argents

Salle XV. Antiquarium Romanum, terres cuites, verres, ivoires

Salle XVI. Antiquarium Romanum, Ager Vaticanus

Salles XVII e XVIII. Collection de Vases, céramique corinthienne, laconique, attique à figures noires

Salle XIX. Collection de Vases, céramique attique à figures noires et à figures rouges

Salle XX. Collection Astarita, céramique grecque et étrusque

Salle XXI. Collection de Vases, céramique attique à figures rouges

Salle XXII. Collection de Vases, céramique italiote et étrusque à figures rouges

Le musée fut fondé par le Pape Grégoire XVI en 1837 et rassemble des pièces provenant pour la plupart de fouilles effectuées dès 1828 dans les anciennes cités d'Etrurie méridionale (qui correspond aujourd'hui au nord du Latium), jadis comprises dans les Etats Pontificaux. Avec la fin des Etats Pontificaux cessent alors en 1870, les compétences territoriales du musée qui ne comptera plus de pièces provenant de fouilles mais uniquement de collections archéologiques acquises sporadiquement, toutes très anciennes et d’une importance extraordinaire: la collection Falcioni (1898), les donations de Benedetto Guglielmi en 1935 et de Mario Astarita en 1967, l'acquisition de la collection Giacinto Guglielmi en 1987. Le musée comprend des pièces datées du IXe au Ier siècle avant Jésus-Christ, de l'âge du fer jusqu'à l'absorption progressive et définitive des cités étrusques dans l'Etat romain. Cèramiques, bronzes, argent et ors racontent les mille ans d’histoire du peuple etrusque, tèmoignant d’un art flourissant et d’une civilisation artistique toute particuliére. Le musée comprend également une grande collection de vases grecs retrouvés dans les nécropoles étrusques, ainsi que des vases italiotes (produits dans les villes hellénisées du Sud de l’Italie). Cette collection permet de remonter l'histoire de la peinture antique à travers de célèbres vases et céramiques. Une section annexe du musée étrusque est dédiée aux antiquités romaines (Antiquarium Romanum), provenant de Rome et du Latium, avec des bronzes, des verres, des terres cuites architectoniques et des céramiques d'usage courant. Ce musée se trouve à l'intérieur du Pavillon d’Innocent VIII (1484-1492) et dans l'édifice annexe érigé au temps de Pie IV (1559-1565), où sont conservées d'importants fragments de la décoration originale, parmi lesquels les fresques de Federico Barocci et Federico Zuccari (1563) et de Santi di Tito et Niccolò Circignani delle Pomarance (1564).

Principales Monographies (en italien)